29.06—06.10.2024
du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h
du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h du mardi au dimanche de 10h à 18h
Sarah banner web

Becoming a Body of Water

Sarah Westphal, BE
Projection vidéo, Sonorisation, Pierres, Plantes, Lampes de culture 700 x 800 cm
Pour la Triennale de Courtrai 2021 - Paradise, Sarah Westphal avait créé Forêt océanique, une installation vidéo immersive qui s’inspirait des décors de théâtre historiques d’Albert Dubosq et représentait un monde sous-marin surréaliste. Cette installation a suscité chez elle un intérêt croissant pour la vie sous la surface de l’eau. Elle se demandait ce que cela faisait d’appartenir à ce vaste écosystème océanique quand on est un petit être humain. Elle a donc appris à plonger et à filmer sous l’eau. Armée de sa caméra, elle a notamment exploré le magnifique monde sous-marin japonais. La vidéo que Westphal a réalisée là-bas lève le voile sur les relations symbiotiques qui se cachent dans le paysage. Elle nous met en contact avec une autre façon d’« être », qui nous amène à penser et à ressentir les choses par le prisme de l’océan. L’installation vidéo immersive de Westphal présentée dans la Kroonzaal du musée Texture plonge le spectateur dans un paysage méditatif qui mêle les univers océanique et terrestre. L’œuvre se penche sur la relation entre les animaux, les plantes, la Terre, les matériaux artificiels, l’humain et les autres formes de vie. Elle explore les relations mutuelles entre les mondes végétal, aquatique, minéral, animal et humain, en tentant de transcender le contraste actuel entre la terre et la mer.

23 artistes présentent des œuvres inspirantes dans des sites uniques de la ville historique de Courtrai

Découvrir le parcours